Mairie-aumetz.com » Administratif » Toucher le chômage : comment doit-on s’y prendre ?

Toucher le chômage : comment doit-on s’y prendre ?

Être au chômage n’est pas chose aisée pour une personne active qui se retrouve soudainement dépourvue de revenu mensuel et joindre les deux bouts ne devient plus chose aisée. La quête d’un emploi commence alors, et n’est pas de tout repos. C’est dans le but de venir en aide aux demandeurs d’emploi que le Pôle Emploi propose une allocation de retour à l’emploi ( ARE ) attribuée aux chômeurs qui doivent remplir certaines conditions afin de bénéficier de ce revenu venant améliorer leur vie quotidienne. Les personnes ayant droit au chômage sont celles qui ont perdu leur travail de manière non désirée, et ce, après plusieurs mois de travail payé. L’indemnisation requiert du chômeur qu’il ait été licencié, ait signé une rupture conventionnelle qui est la seule manière de rompre son contrat à l’amiable ou alors que son CDD ou contrat intérimaire soit arrivé à terme. Un autre cas concerne la démission légitime qui concerne un certain nombre de cas où le démissionnaire n’a pas eu d’autres choix que de quitter son poste. Il faut aussi savoir que les nouveaux diplômés ainsi que les retraités n’ont pas droit à l’allocation de retour à l’emploi.

Quels sont les moyens et les conditions à remplir pour bénéficier de l’allocation chômage ?

Afin de toucher l’allocation chômage, un demandeur d’emploi doit remplir un certain nombre de critères indispensables qui sont :

  • Avoir cotisé pendant au moins 4 mois parmi les derniers mois de travail à l’assurance chômage, et donc avoir travaillé au moins 88 jours lors des 28 mois précédant la rupture du contrat de travail ( 36 mois pour les plus de 53 ans )
  • Il faut être à la recherche d’un emploi en justifiant des envois de CV et avoir postulé pour obtenir des postes de travail rémunéré en concordance avec ses compétences et son expérience. Il faut également fournir l’attestation Pôle Emploi

La durée d’indemnisation dépend de l’âge du demandeur d’emploi et sera de :

  • 2 ans pour les personnes âgées de moins de 53 ans
  • 30 mois pour les personnes âgées de 53 à 55 ans
  • 3 ans pour les personnes âgées de plus de 55 ans et ne dépassant pas l’âge du départ à la retraite

La durée d’indemnisation n’est pas inférieure à 122 jours ( 4 mois ) et une actualisation mensuelle de la situation du chômeur est nécessaire afin de toucher l’allocation du retour à l’emploi

Montant de l’allocation chômage

Le chômeur ne percevra pas d’allocation inférieure à 57% du salaire journalier de référence calculé selon ses revenus au cours des douze mois précédents son dernier jour de travail. Il ne percevra son allocation de retour à l’emploi qu’au minimum 7 jours après son dernier jour de travail, un délai appelé délai de carence.

C'est mieux avec plus d'articles :